dimanche 13 octobre 2013

Contrats de mariage : mon prochain gros chantier

Je n'ai pour le moment utilisé que les actes d’État Civil pour avancer dans ma généalogie. J'ai assez peu exploité la carrière militaire de mes ancêtres (c'est prévu), ni les actes notariés

Depuis quelques temps, il me démange d'aller regarder ce qui se passe du côté des contrats de mariage en espérant en tirer quelques enseignements sur mes ancêtres. L'éloignement géographique avec le berceau de mes ancêtres ne m'aide pas !

J'ai néanmoins commencé à y travailler :

- J'ai recensé entre 1850 et 1900 les contrats de mariage qui ont été rédigés. Pour cela j'ai tout simplement repris les actes de mariage de mes couples et regardé les informations : si un contrat a été rédigé, j'ai noté le nom du notaire, le lieu et la date.
- J'ai ensuite vérifié si le notaire en question a bien déposé les documents aux archives. Le cercle généalogique du Haut-Berry a mis en ligne la liste par lieu, avec les noms et prénoms du notaire ainsi que la période concernée.

Me voici avec une liste épurée, prête à me rendre aux archives !

Voici à quoi ressemble cette fameuse liste

Au final je me retrouve avec dix neufs unions. Pour six d'entre elles, il n'y a pas eut de contrat de mariage. Cela concerne particulièrement ma branche maternelle ; je fais l'hypothèse qu'il possédaient moins de terres.
Sur les treize unions restantes, ce ne sont que sept actes qui sont a priori disponibles. Cela représente un tiers des unions où je peux espérer en apprendre plus sur les futurs époux.

Il me semble que cela va bien m'occuper de les rechercher, et j'espère également trouver d'autres actes concernant la vie de mes ancêtres dans les liasses !

4 commentaires:

  1. Les actes notariés, c'est un aspect passionnant de la généalogie. Je ne suis malheureusement pas proche des archives concernant mes lignes directes, et pour Paris où une petite partie de l'ascendance de mon mari se trouve, trouver le bon notaire est un investissement en temps énorme. Mais c'est tellement intéressant qu'il ne faut pas passer à côté :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ces encouragements ! J'espère vraiment y travailler rapidement.

      Supprimer
  2. Bonjour Elodie,
    Je te souhaite de découvrir les contrats de mariage de tes ancêtres. Ces documents nous apportent énormément de renseignements sur nos ancêtres.
    Bonne recherche ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Evelyne, j'espère aussi ne pas revenir bredouille.

      Supprimer